CHINE

   

   

         ——  trajet provisoire prévu

 

Les coutumes, comportements et usages : la culture chinoise est centrée sur la famille : elle assure à chacun de ses membres une subsistance jusqu’à la mort. Pour faire signe à quelqu’un, il faut agiter sa main les doigts vers le bas et la paume vers soi ; si on reçoit un cadeau, il ne faut pas l’ouvrir tout de suite afin de ne pas paraître cupide ; il ne faut pas écrire en rouge car c’est la couleur des lettres de réclamations ; il faut toujours enlever ses chaussures pour rentrer chez un chinois ; en visite dans une famille chinoise, on salue d’abord la personne la plus âgée en signe de respect ; pour donner un objet à un chinois, on lui offre avec les deux mains pour dire que l’on y met tout son cœur ; il est impoli de montrer quelqu’un avec ses baguettes et de faire de grands gestes ; on ne doit pas taper le bol avec ses baguettes car c’est le signe distinctif des mendiants ; planter verticalement ses baguettes dans le bol rappelle les encens funéraires, et donc à éviter ; on ne discute pas de sujets importants ou désagréables au cours d’un repas ; le bec de la théière ne doit pas être dirigé vers quelqu’un ; les chinois crachent bruyamment et partout (rien ne doit rester prisonnier du corps).

Le rythme de vie à l’école : 86% d’alphabétisation

Les heures d’ouverture des magasins : la chine a opté officiellement pour une semaine de 5 jours. Les administrations ouvrent de 9h à 17-18h avec une coupure le midi ; les magasins sont ouverts de 9h à 20h tous les jours.

Les jours fériés, fêtes et leur signification : le nouvel an (1er janvier) ; le nouvel an chinois est cette année le 18 février 2007 : c’est le Chun Jié ; la fête des lanternes qui n’est pas un jour férié aura lieu le 5 mars 2007 : les chinois fabriquent des lanternes et se baladent dans les rues à la tombée de la nuit (Yuanxiao Jié) ; la fête internationale de la femme (8 mars) ; l’ anniversaire de Guanyin déesse de la miséricorde aura lieu le 6 avril 2007 ; la fête du balayage des tombes (comme la toussaint chez nous) aura lieu le 5 avril ; la fête de l’eau vers la mi-avril a pour objectif de laver la poussière, le chagrin et les démons de l’année écoulée ; la fête internationale du travail (1er mai) dure pendant une semaine de congé ; la fête de la jeunesse (4 mai) ; l’anniversaire de Mazu, déesse de la mer (9 mai 2007) ; la fête internationale des enfants (1er juin) ; la fête des bateaux dragons (19 juin 2007) ; l’anniversaire du parti communiste (1er juillet) ; l’anniversaire de la fondation de l’armée populaire de libération (1er août) ; le mois des esprits au mois d’août ; l’anniversaire de Confucius (28 septembre) ; la fête de la mi-automne, c’est également la fête des amoureux (25 septembre 2007) ; la fête nationale (1er octobre) se prolonge par une semaine de congé.

La gastronomie : les chinois mangent plus tôt que nous : à midi et à 18h. Les chinois sont obsédés par la nourriture : ils se saluent par « avez-vous mangé ? ». Il existe des aliments yin (fruits et légumes) et yang (aliments frits, épicés, à base de viande rouge). Le petit déjeuner se compose d’une bouillie de riz, de beignets torsadés, de brioche à la vapeur, de lait de soja salé ou sucré, de soupe de nouilles… Les modes de cuisson sont la friture et la vapeur. La chine est un pays très riche sur le plan gustatif. Les chinois mangent tout ce qui est vivant (serpents, sauterelles, scorpions, viandes, poissons, nouilles, légumes, herbes fraîches, sèches, riz, fruits secs et frais… … …)

Les systèmes de mesure : l’électricité est du 220V et le système métrique international est officiellement utilisé mais il subsiste toujours le liang (taël 37,5g) et la jung (catty 0,6 kg).

Internet et les systèmes de communication : de 2 à 3y jusqu’à 20y pour une heure d’internet. Il ne faut pas taper certains mots sous peine d’être censuré.

Le coût de la vie : on réussit à vivre avec 30 euros par jours (je pense et j’espère réussir à vivre pour moins que cela puisque j’ai un budget de 17 euros par jour pour le logement et la nourriture).

Les religions : le taoïsme, le bouddhisme, le confucianisme en grande majorité.

La monnaie : c’est le Renminbi (RMB). L’unité de base du RMB est le Yuan (y). 1 euro = 9,78 y.

Les saisons, le climat : étant donné son immense superficie, il n’est pas possible de qualifier le climat de la chine (je vous donnerai des températures des différentes régions que je traverserai au fur et à mesure de mon périple).

Le décalage horaire : 8 heures de décalage horaire : quand il est midi à Bourgoin-Jallieu ou à Bourges, il est 5 h à Pékin.

Les sports pratiqués : tous les sports sont pratiqués en chine : il y aura les JO à Pékin en 2008. Les chinois sont très forts en tennis de table, gymnastique, volley et lutte ; ils sont très nombreux à pratiquer les arts martiaux.

Les moyens de transport : char à boeuf, moto, tricycle à moteur ou à pédale, vélo électrique et vélo tout court, voiture, bus assis et bus avec couchettes, train, avion.

La langue : Le mandarin et de nombreux autres dialectes (cantonnais, tibétain…) ; la langue écrite se composent de 56 000 caractères. On estime qu’un chinois d’un bon niveau en connaît 8000 et que pour lire le journal, il faut en posséder 3000.

L’environnement : tous les problèmes sont réunis et accentués par la forte population : pollution atmosphérique, déboisement, espèces menacées et en voie d’extinction, déchets ruraux et industriels.

Les chinois prennent très au sérieux l’éducation à l’environnement : le ministère de l’éducation a entrepris une grande réforme nationale pour donner une plus grande place à l’enseignement sur l’environnement. Son livre « Orientation sur l’application des cours sur l’environnement en écoles primaires et en établissements secondaires » a pour but de rendre les jeunes plus actifs à la recherche de solutions concrètes en transmettant des connaissances techniques. L’objectif est de faire prendre conscience aux jeunes de la nécessité de protéger l’environnement.